J’ai mangé des insectes. Le récit de Charline

Bien que nuisibles dans certaines régions, les insectes sont très appréciés dans d’autres endroits du monde pour leur goût appétissant et leurs valeurs nutritionnelles.

C’est le cas en Thaïlande où j’ai séjourné dans un hôtel et dégusté de bons plats d’insectes. Parmi les insectes les plus consommés, on retrouve :

  • Les criquets : il est consommé de différentes manières aussi bien dans des aliments sucrés que saler.
  • Les tentacules : elles sont très consommées en Asie et surtout en Thaïlande. Pour les manger, on les fait frire et on les assaisonne, c’est très délicieux.
  • Les scorpions : très dangereux vivant, cuit, ils sont très agréables. On les consomme grillés. Pour pouvoir les mangé sans risque d’empoisonnement l’élevage des scorpions se fait par les habitant eux même. En effet, la consommation de certains aliments les rend beaucoup moins venimeux et donc propices à la consommation humaine.
  • Les œufs de fourmis : les œufs de fourmis sont très appréciés en Thaïlande parce qu’ils permettent d’agrémenter certaines sources. J’ai moi-même fait l’expérience de goûter à la salade assaisonnée aux œufs de fourmis, un vrai délice.
  • Le vers à soie : c’est un aliment très riche en protéines, pour le consommé, on peut le faire frire ou le mangé dans une sauce avec du riz.
  • le vers de farines : ils sont très présents en Thaïlande à cause de leur grande facilité d’élevage. On les nourrit généralement avec du pain sec ou les pommes. Il est très consommé rôti ou grille et est riche en protéines.

Ces menus pour la plupart ne sont pas présents dans tous les restaurants. Il existe des restaurants spécialisés dans certains mets. Les restaurants tels que : Khao San Road; Banglamphu (près de Phra Athit Pier); Pahurat (le marché du textile près de Chinatown); Pat Pong sont spécialisés dans la cuisson des insectes frits. En général en Thaïlande, on peut trouver des insectes partout où il y a des coins de boissons à filles. Ces filles viennent le plus souvent de la région d’Isan et c’est le met dont elles raffolent le plus. Près de ces bars, on aura toujours deux à trois échoppes où sont vendus des insectes.

Les insectes, au-delà du fait qu’ils sont nuisibles du fait des dommages irréparables aux cultures paysannes, ils peuvent être utilisés pour lutter contre la faim dans le monde ainsi que la malnutrition. En conclusion, si les insectes nous embêtent, arrêtons de les tuer et les jeter, mangeons les !

 

Pour aller plus loin :

 

Pour revenir à nos dernier articles :