Peter : Un prof 2.0 qui a un site comparatif sur la calculatrice scientifique

Bonjour à vous, je m’appelle Peter et je suis un professeur qui est plutôt à jour en ce qui concerne les matériels High-Tech. Vous avez sans doute constaté qu’au quotidien la calculatrice scientifique est utilisée pour différentes activités et en fonction d’un certain domaine déterminé. J’ai donc décidé sur ce site de vous faire certaines comparaisons en ce qui concerne les calculatrices scientifiques.

Il convient tout d’abord de procéder à la définition de la calculatrice scientifique, ensuite d’exposer les différentes catégories ou gammes de calculatrices et enfin de se pencher sur leur fonction.

Définition

Comme son nom l’indique si bien, la calculatrice scientifique est un instrument utilisé par les scientifiques. Les sciences en effet nécessitent des calculs assez corsés. Pour pallier la difficulté de ces calculs, mais aussi pour gagner du temps, la calculatrice scientifique est un outil adéquat pour les enseignants, les collégiens et les lycéens.

Elles peuvent être utilisées dans plusieurs disciplines comme la physique, la chimie et les mathématiques. Pour cela, elles sont capables non seulement d’effectuer des opérations qui prennent en compte la trigonométrie, mais aussi les calculs des fonctions logarithmes et exponentielles.

Les différentes gammes

Les calculatrices scientifiques sont de plusieurs catégories. Il y a celles qui sont les plus basiques et celle très sophistiquée.

Dans un premier temps, nous avons les calculatrices basses de gammes. Elles peuvent se trouver à petits prix plus précisément dans la tranche de 10€ à 20€. Et dans un second temps, les calculatrices haut de gamme dont les prix dépassent les 150€.

Les différentes fonctions

Les calculatrices scientifiques se doivent d’être faciles à utiliser. Il va sans dire que pour des scientifiques, elle doit pouvoir disposer de certaines fonctionnalités.

En réalité, les calculatrices scientifiques disposent des fonctions trigonométriques. Elles disposent par conséquent des touches sinus et cosinus, mais aussi de la touche tangente (« sin », « cos » et « tan »).

En dépit de ces fonctions, elles disposent également de la fonction logarithme. Il est possible en effet d’effectuer des calculs de fonction logarithme népérien grâce à la touche « ln ».

Enfin, les calculs de fonction exponentielle sont possibles avec l’existence de la touche « e ».

 

 

A lire notre interview avec Nina qui aime les chats !