Entrevue avec Pierre pour choisir sa scie sabre

Il existe de nombreux appareils pour faire soi même les travaux et la scie sabre rentre parfaitement dans ces critères. Et vu que je recherchais des informations sur le sujet, je suis tombé sur son site, et je l’ai contacté pour qu’il vienne nous parler sur le sujet. Alors, si vous avez envie d’en savoir plus sur la scie sabre, lisez la suite…

Bonjour Pierre, alors pour ceux qui ne savent pas, je sais que tu as un site internet qui parle justement de la scie sabre, tu pourrais nous le présenter brièvement et pourquoi tu as voulu en créer un ?

Bonjour, j’ai tout d’abord voulu créer un site internet car je suis un bricoleur (d’ailleurs voici un très bon forum sur lequel je participe souvent) et que la scie sabre, c’est un des outils que j’utilise le plus souvent, mais on ne trouve pas trop de conseils dessus. Sur le site http://www.scie-sabre.fr/ on retrouve de nombreuses informations sur le sujet de la scie sabre, mais aussi des tests et des avis sur différents modèles de scie sabre. Je pense que grâce au site, on peut retrouver des informations pertinentes qui peuvent servir si on souhaite acheter une scie sabre.

Alors tu vas nous dire comment choisir une scie sabre en quelques mots ?

Pour bien choisir une scie sabre, il faudra s’arrêter sur certains critères qui je pense sont indispensables. Tout d’abord, il y a le critère le plus important et qui est donc la puissance de la machine. On va dire que les premiers modèles sont avec une puissance de 400 W et la meilleure à plus de 2000 W. Mais bien entendu le prix va varier du simple au triple suivant la puissance demandé. Le changement de lame est aussi un critère car cela permet sans trop d’effort sur certains modèles de changer la lame facilement et rapidement, alors que pour d’autres c’est plus compliqué ! Je rajouterais aussi le type d’alimentation qui peut être intéressant car certains marchent exclusivement sur secteur alors que d’autres c’est sur batterie. Et pour moi, c’est vraiment un gros plus !

Merci pour ton intervention. Alors si vous souhaitez lire un nouvel interview, cliquez ici.